De fille-mère à maire, la belle histoire d’India Walton

India B. Walton
Le prochain maire de Buffallo est India Walton, une démocrate socialiste de 38 ans. Fille-mère à 14 ans, elle a obtenu son bac alors qu'elle était enceinte de jumeaux. Il y a quelques mois, personne ou presque ne la connaissait dans le monde politique.
Inspiration
Réseaux sociaux
En vedette
S'inscrire

Abonnez-vous à notre lettre d’info.

Le prochain maire de Buffalo est India Walton, une démocrate socialiste de 38 ans. Fille-mère à 14 ans, elle a obtenu son bac alors qu’elle était enceinte de jumeaux. Devenue infirmière, nous la retrouvons représentante de syndicat puis dirigeant une fiducie foncière communautaire. Il y a quelques mois, personne ou presque ne la connaissait dans le monde politique. Désormais, elle s’apprête à remplacer le maire d’une des plus grandes villes des États-Unis d’Amérique, un politicien confirmé, qui occupait ce poste depuis 16 ans.

La victoire de Walton rappelle celle, quelques trois ans plus tôt d’une autre élue démocrate, la représentante au Congrès américain pour l’État de New-York, Alexandria “AOC” Ocasio-Cortez. Dans le deux cas, le titulaire du poste en question a sous-estimé la menace que représentait une néophyte en politique qui voulait changer les choses. Assuré de gagner les primaires, le maire actuel de Buffalo, Byron Brown, n’a pas jugé nécessaire de faire des efforts pour sa campagne ou lever des fonds et a refusé de débattre son adversaire. Le résultat a été une participation très faible de l’électorat – 20% – et une défaite cuisante pour Byron Brown.

Le Parti républicain ne s’étant pas donné la peine d’organiser des primaires dans une ville qui est un bastion démocrate, cette victoire aux primaires garantit pratiquement une victoire à l’élection de novembre 2021.

Les gens comme nous s’entendent dire que nous n’avons pas notre place en politique

Lorsque Madame Walton s’est lancée dans la course électorale, elle savait que ce serait difficile. Son adversaire était à son 4ème mandat et elle n’avait jamais fait de la politique. Mais, comme d’autres femmes en politique avant elle, la militante sociale était coutumière des difficultés.

Son histoire personnelle d’adolescente victime de violence domestique et de fille-mère ayant abandonné l’école n’est pas une histoire classique de politiciens. Ainsi qu’elle le dit elle-même ,dans une série de tweets (ci-contre) accompagnant sa victoire, les gens comme elle s’entendent souvent dire que leur place n’est pas en politique. Mais elle ne l’entendait pas ainsi et décida de s’engager. Et heureusement.

Réclamer ce qui nous appartient de droit

Dans le discours prononcé, le 22 juin 2021, suite à sa victoire électorale (traduite ci-contre), Madame Walton explique en 30 secondes la raison d’être de son mouvement – le mouvement démocrate socialiste – et de son engagement. “Nous sommes les travailleurs, insiste-t-elle. Nous faisons le boulot. Et nous méritons un gouvernement qui travaille pour nous, avec nous.”

Pour elle, cette victoire est simple. Avec cette victoire, le peuple réclame ce qui lui revient de droit dans une démocratie: le pouvoir par lui, pour lui, et avec lui.

Le maire Byron serait en train de réfléchir à une campagne invitant les électeurs à inscrire son nom sur le bulletin de vote mais ses chances de réussir sont minimes et le parti démocrate du comté s’est déjà aligné sur le choix de ses électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.